FANDOM


Spoiler Lire à vos risques et périls

Cet article contient des spoilers non marqués. Les joueurs débutant dans le jeu voudront sans doute l'éviter ou être prudents en le consultant.

Kharaa est une bactérie extraterrestre découverte par la race des précurseurs lors de l'exploration d'une planète inconnue. Elle semble avoir complètement pris le contrôle de la planète 4546B. Elle est décrite dans les PDA du Degasi comme "faisant partie de l'écosystème", avec d'autres déclarations selon lesquelles les survivants du Degasi ont été infectés à un moment donné - comme l'a déclaré Bart Torgal en parlant des symptômes de grippe que l'équipage ressentait.

Au début, le PDA et la capsule de survie du joueur prendront note des niveaux élevés d'infection bactérienne dans l'eau. Le PDA note que Kharaa ne ressemble à aucune autre infection ainsi découverte dans l'histoire de l'humanité, ce qui suggère que la conception biologique de Kharaa est beaucoup plus drastique par rapport à des maladies telles que Yersinia pestis.

Histoire

Origine

Kharaa a été amenée à 4546B par les Précurseurs pour tenter de trouver un vaccin, car ils avaient établi des avant-postes dans le cratère.

Les mondes où la bactérie se trouvait le plus ont été mis en quarantaine, et des installations de recherche comme celle sur la planète 4546B ont été créées pour trouver un remède.

Nombre de victimes

Il est indiqué dans les données des Précurseurs que la bactérie Kharaa a tué plus de 143 milliards d'individus au cours du temps depuis sa découverte.

Il est possible que ce ne soit pas le vrai nombre de morts, car l'entrée du PDA ne fait que les énumérer comme " Décès confirmés ", ce qui pourrait impliquer d'autres morts au-delà de ce qui était connu.

Relâchement dans l'écosystème de 4546B

Après qu'un Dragon des Mers Léviathan ait endommagé le Centre de Recherche sur les Maladies pour tenter de récupérer sa progéniture, la bactérie Kharaa, précédemment contenue, fut relâchée sur la planète.

Cela a décimé les écosystèmes de la planète, car une grande partie de la vie sur la planète s'est éteinte à cause du comportement immuno-répressif de la bactérie et de la corruption génétique. Cela a incité les précurseurs à déclencher leur quarantaine d'urgence : en activant la plate-forme de mise en quarantaine. La plateforme de mise en quarantaine abat tous les vaisseaux spatiaux qui approchent ou qui partent pour empêcher la propagation de Kharaa sur d'autres planètes.

Infection et Symptômes

Le PDA estime que Kharaa se propage dans l'organisme en deux semaines et tue rapidement son hôte lorsqu'il atteint un niveau d'infection important. Il y parvient en arrêtant le système immunitaire (ce qui rend déjà l'hôte infecté sensible à d'autres maladies) et en provoquant une mutation génétique de l'ADN de l'hôte ainsi que des altérations de la structure corporelle, ce qui finit par entraîner un arrêt total de l'organisme en raison de son incapacité à continuer à fonctionner correctement.

Selon les données des Précurseurs, la bactérie est capable de pénétrer dans l'organisme par la peau, et provoque également une augmentation de l'agressivité chez son hôte.

Rôle des Warpers

Les Warpers ont été créés pour maintenir les niveaux de Kharaa à un minimum, pour ce faire ils vont tenter de tuer la faune infectée, dans un effort pour contrôler la propagation de la bactérie[1], mais cela semble avoir été inefficace car Kharaa continue à ravager la planète environ mille ans après sa libération initiale.

Guérison

Remède

Le seul remède connu est l'enzyme 42, qui n'est produit que par le Léviathan Empereur des mers. L'enzyme agit comme une contre-mesure à la bactérie, annulant ses effets et la purgeant éventuellement de l'organisme.

Cependant, seuls les jeunes peuvent produire cette enzyme, car la santé de l'empereur des mers Léviathan adulte s'était détériorée au point que ses enzymes n'étaient pas assez stables pour une guérison permanente, bien qu'elle ait permis une rémission temporaire des symptômes.

Les précurseurs n'ont pas pu obtenir la variante de l'enzyme 42 et sont morts faute de vaccination. Ryley Robinson, cependant, a pu l'obtenir avec l'aide du seul Léviathan adulte Empereur des mers, ce qui fait de lui le seul individu connu à avoir réussi à guérir.

On ne sait pas si l'enzyme 42 fonctionne sur la variante de Kharaa vue dans Natural Selection 2.

Peepers

Les Peepers sont capables d'utiliser les Conduits Alien pour ramener de petites quantités d'enzyme 42 à la surface, répandant ainsi les effets de l'enzyme dans le monde entier. Cette méthode est la seule raison pour laquelle certaines formes de vies ont réussi à rester immunisées, et peut-être pourquoi Ryley, et certaines créatures par extension, seraient capables de survivre quelques temps après avoir été infectées initialement.

Créatures immunisées

Le Léviathan Empereur des Mers est la seule créature connue à avoir une résistance naturelle à la bactérie.

Apparence

La bactérie se manifeste par des boutons d'un vert vif, ainsi que par des veines de couleur similaire réparties sur son hôte. Les boutons commencent par de petites protubérances, mais avec le temps, les kystes plus gros se forment et brillent plus fortement, ce qui signifie que l'organisme est proche de la mort.

Infection chez les personnages du jeu

Ryley

Ryley Robinson (personnage incarné par le joueur) est infecté par Kharaa, bien qu'il ne s'en rende compte qu'après avoir essayé de désactiver la plateforme de mise en quarantaine, car le terminal de désactivation lui indiquera qu'il est infecté et qu'il ne peut donc pas l'utiliser, ce qui oblige Ryley à se procurer un remède pour quitter la planète. L'infection ne devient visible que lorsque Ryley atteint l'installation de recherche sur les maladies et est invité par le PDA à effectuer un auto-scan.

À ce moment-là, il sera averti que l'infection atteint un stade critique et que des boutons verts et brillants se forment sur sa peau.

Danby

Il en va de même pour le médecin Danby dans la Capsule de Survie 12. Cependant, contrairement à Ryley, Danby a développé des signes visibles d'infection dans les trois heures qui ont suivies. La raison en est inconnue, bien que le taux d'infection varie très probablement selon les individus. Cependant, il est également possible que, puisque Ryley a été exposé à la variation instable de l'enzyme 42 pendant de longues périodes, cela a ralenti sa progression, alors que Danby ne l'a pas été, et que Kharaa s'est rapidement propagée dans tout son organisme.

Survivants du Degasi

Les survivants du Degasi ont également été infectés à un moment donné. Bart Torgal a tenté de découvrir ce que c'était, mais sans succès, car Marguerit lui apportait continuellement des spécimens proches de la mort à étudier ou qui avaient été injecté de sérums de transfusion, ce qui en faisait des sujets d'essai peu fiables.

Cependant, il a pu déduire que tous les organismes étaient infectés, tout en prenant des précautions pour assurer la survie de l'équipage du Degasi. Cependant, après la destruction de la base des Abysses des grands récifs , Bart s'enfuit vers les Bancs Calmes et commença à noter les détails de Kharaa sur lui. Il finit par s'enfuir vers l'île flottante, où il fit son dernier journal de bord et succomba très probablement à la bactérie.

Fonctionnalités dans le jeu

Aquarium

Si une créature infectée est placée dans un Aquarium ou une Unité de confinement pour aliens, elle infectera le reste des créatures qui s'y trouvent peu de temps après. Cependant, ceci est purement cosmétique et n'a aucun impact sur le gameplay.

Scanner

Le joueur peut scanner les animaux qui ont déjà été scannés pour vérifier s'ils sont infectés par Kharaa. Une fois scannée, une créature peut être identifiée comme infectée ou non par l'écran du scanner en disant "normal" ou "infecté". Le joueur peut également se scanner lui-même pour suivre la progression de la bactérie dans son corps.

Entrées de la banque de données

InfectedHands

Vous avez été infecté par une bactérie d'origine hydrique, inconnue jusqu'à présent. Elle se multiplie actuellement dans votre système sanguin. Durée de propagation estimée : 2 semaines.

Votre système immunitaire combat actuellement l'infection avec une faible efficacité. Il se peut que vous ressentiez déjà des symptômes ressemblant à ceux d'une grippe et une irritation de la peau. Ces symptômes seront probablement exacerbés à mesure que la bactérie s'installera.

Votre priorité immédiate devrait être la réduction et l'éradication de l'infection. Étapes Recommandées:
- Récupérer d'autres données de recherche extraterrestres sur un éventuel vaccin
- Étudier les mécanismes qui ont permis à l'écosystème indigène d'inhiber les symptômes de l'infection

Découverte: Rencontré pour la première fois lors de l'expansion de routine du réseau sur des mondes extérieurs.

Pandémie de développement : Une erreur de réseau a entraîné l'échec de la procédure de quarantaine. La contamination a été téléchargée et s'est propagée rapidement dans les mondes principaux. Décès confirmés : 143 milliards d'individus.

Mécanismes bactériens : S'attache aux cellules vivantes saines et fait muter la structure génétique de base.

Les symptômes : Stade 1 : Aucun. Stade 2 : défaillance progressive du système immunitaire. Stade 3 : Altérations imprévisibles de la structure biologique. Stade 4 : Arrêt complet de la fonction exécutive.

Mesures d'urgence prises : Mise en quarantaine des mondes centraux. Distribution d'échantillons bactériens aux installations de recherche sur les maladies isolées pour la mise au point de vaccins.

Procédure de traitement : Inconnue.

Fox3d-entertainment-scanner

Cet organisme présente des signes d'une infection bactérienne.

- Des boutons vert clair forment des réseaux autour des endroits d'infection
- La pathologie suggère une bactérie d'origine hydrique capable de pénétrer dans l'organisme par la peau et le système respiratoire
- Indications sous-jacentes de mutation génétique et de comportement agressif
- La bactérie elle-même ne ressemble à aucune autre enregistrée jusqu'à présent dans l'exploration humaine

AVERTISSEMENT : Peut être contagieux. A éviter. Ne consommer en aucun cas la chair.

Les scans indiquent que cet organisme infecté a récemment été en contact avec une enzyme unique qui a contrecarré les symptômes les plus débilitants de son infection.

  • Les ampoules cutanées ont rapidement reculé et ont été remplacées par des tissus sains
    • Le matériel génétique altéré a été remplacé par l'ADN originel des cellules saines restantes
    • Comportement normal
    • La bactérie est toujours présente dans la circulation sanguine, mais elle est actuellement dormante
  • Analyse : Enquêter sur l'origine de l'enzyme

Galerie

Notes

Développement

  • Cory Strader et Tom Jubert ont dit que la bactérie Kharaa de Natural Selection 2 est une forme mutée de Kharaa dans Subnautica.
  • La texture des boutons de la bactérie sur le joueur est limitée aux mains, car ce sont les seuls endroits où la peau du joueur est visible.
  • Dans un scénario antérieur, Kharaa était une bactérie développée par les Précurseurs
  • L'ancien nom de "Kharaa Bacterium" était "Carar Bacterium". Il a ensuite été changé pour correspondre à Natural Selection 2.
  • Dans les premières étapes du développement, une version plus ancienne de la bactérie Kharaa a été vue dans le jeu, dans laquelle les pustules étaient orange et plus en 2D que dans le jeu final. Cela correspondait probablement à la bactérie Kharaa de Natural Selection 2, dont les symptômes apparaissent oranges.

Signification

  • En mongol, Kharaa signifie "Malédiction / maudire". (Alphabet cyrillique : Хараа)"

Extrapolation

  • Kharaa semble être une retombée de la maladie courante de la démangeaison du nageur, car elles causent toutes deux une grave irritation de la peau et l'apparition de petites cloques.

Références

  1. https://trello.com/c/jI6r4Imm Dated August 26th, 2016.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .