FANDOM


Spoiler Lire à vos risques et périls

Cet article contient des spoilers non marqués. Les joueurs débutant dans le jeu voudront sans doute l'éviter ou être prudents en le consultant.

Cet article concerne les Bases Degasi. Vous cherchez peut-être Bases marines.

Les Bases Degasi sont des habitats construits par les trois survivants du Degasi Paul Torgal,Marguerit Maida et Bart Torgal qui se sont écrasés à bord du Degasi environ 10 ans avant l'Aurora. Il y a en tout cinq bases, dont trois peuvent être trouvées sur la même île (une base principale et deux plus petites), dont toutes peuvent être explorées. Même si l'on peut en scanner le contenu, ces bases restes abandonnées et inutilisables.

Le joueur peut trouver plusieurs PDAs abandonnés dispersés autour des bases, qui révèlent le destin funeste des survivants du Degasi . Quelques-uns de ces PDAs peuvent révéler des balises qui mènent à d'autres bases.

Il est aussi conseillé que le joueurs se munisse d'outils et d'équipement appropriés pendant son exploration, étant donné que l'on peut souvent rencontrer des créatures hostiles sur place.

Les bases Degasi comportent également de nombreux bonus et objets déplaçables.

Emplacements

Description

La première base construite par l'équipage du Degasi et constituée d'une base principale au centre de l'Île Flottante et de deux observatoires sur chacun des deux sommets.

L’équipage du Degasi a d’abord construit la base principale , avant d’ajouter les observatoires permettant à Bart Torgal d'étudier l'environnement. Sous la direction de Bart, ils construisirent une petite ferme à l’est de l’île, composée de plusieurs bacs à culture d'extérieurs avec une flore variée.

Les conditions météos extrêmes et le manque de ressources ont provoqué des tensions parmi les membres de l’équipage, les obligeant à quitter l’endroit et à créer une nouvelle base, celle du biome des Cavernes des Champi-gelées.

Intérieur

Base Principale

Dans la Salle multifonction, on peut trouver un PDA abandonné sur le Bureau et une Tablette Alien à côté. La pièce contient également des Murs végétaux. Le chemin vers le couloir est bloqué par un rocher, on ne peut y accéder uniquement en escaladant le dessus de la salle.

Le long du chemin, en passant le Spot et vers l'intérieur du Compartiment en T cassé , il y a une Caisse de fournitures. En descendant l'échelle on peut trouver un autre PDA par terre. Dans ce couloir, une autre caisse peut être trouvée à côté de la Cloison Étanche rouillée.

Dehors, il y a plusieurs bacs avec des melons marbrés et des patates chinoises plantés dedans. Au sud-est de la base, un autre PDA se trouve sur le sol devant une petite arche.

Observatoire (Base 1a)

A l'intérieur, sur la gauche, il y a une caisse avec un PDA à coté. Dans l'Observatoire, il y a un Bac à culture d'intérieur.

Observatoire (Base 1b)

À l’intérieur il y a deux Pot à plantes composite, avec une chaise, un bureau et un PDA dessus.


Données Téléchargeables

Degasi Voice Log -1 - Habitation Location

PAUL: Cette île est une aubaine ! Regardez par la fenêtre. Aucun prédateur... De la nourriture fraîche...
MARGUERIT: Pas de matériaux de construction... il ne reste plus rien du vaisseau... Et votre gamin dit que nous allons mourir de faim sans plus de bacs de culture. Parle, gamin.
BART: C'est vrai, père. Les taux de croissance naturels sont trop lents pour continuer à nous soutenir.
MARGUERIT: Tout ce que je dis, c'est que l'océan nous entoure. Pas besoin de se le cacher. Tôt ou tard, nous aurons les pieds mouillés.
PAUL: Le reste de votre vie a peut-être été un combat, Maida, mais j'ai déjà pris ma décision. Vous souhaitez renoncer à votre commission pour prendre un bain ?
MARGUERIT: Croyez-moi, j'y réfléchis.

—Journal vocal du Degasi #1 - Emplacement d'habitation

Degasi Voice Log -2 - Storm!

PAUL: Mon garçon, je t'ai dis d'attendre la fin de la tempête. Ta vie a plus de valeur qu'un parterre de plantes.
BART: Je n'ai plus eu besoin de votre permission à partir du moment où le vaisseau sous votre commandement a sombré.
PAUL: Tu n'auras plus besoin de ma permission le jour où tu seras capable de te prendre en charge !
MARGUERIT: Dites, Chef. Chef !
PAUL: Quoi ?!
MARGUERIT: Vous connaissez un moyen pour vider les plantations dehors de 40 tonnes d'eau de pluie ? Ou faire apparaître de la nourriture de nulle part ?
PAUL: Je sais comment établir des priorités.
MARGUERIT: Je dis juste, quelle est la valeur de votre fils aujourd'hui, si demain, vous serez si affamé que vous commencerez à vous demander quel goût il peut avoir ? Laissez-le aller s'occuper des plantes.
PAUL: Fils, va prendre soin de ces plantes.

[Bart Torgal est sortis de l'habitat.]
PAUL: Interférez encore une fois avec ma famille et quand les secours arriveront, je vous laisserai ici. Vous m'avez bien compris ?
MARGUERIT: Aucun secours viendra, Chef. Pas à temps. Et pas la peine de rester ici non plus. La pluie continue de tomber et tôt ou tard, cet endroit sera enseveli. Le seul choix qu'on aie maintenant est celui de savoir si on veut aussi finir enterrés.

—Journal vocal du Degasi #2 - Tempête !

Degasi Voice Log -3 - Aftermath

MARGUERIT: Vous voyez, Chef ? Vous nous avez conduit sur cette fichue planète. Vous nous aviez dit que nous obtiendrions un riche salaire. Et qu'avons-nous six semaines plus tard ? Un équipage mort. Un habit à moitié enterré. La nourriture emportée par l'eau.
PAUL: Je suppose que les décisions auraient dû être prises par quelqu'un avec votre vaste expérience de pains dans la figure ?
MARGUERIT: J'en sais suffisamment pour ne pas prendre de détours imprévus par des planètes inconnues. Voilà quelque chose que vous devez apprendre à la dure.
PAUL: C'est facile de juger mes décisions avec du recul. C'est plus difficile d'établir un plan par vous-même.
MARGUERIT: J'en ai déjà un. On prend ce que l'on peut porter, et on se replie dans une grotte, quelque part. J'ai repéré un site à environ deux cents mètres de profondeur. Y a beaucoup de dépôts de métal. PAUL: Et de quelle manière vous espérez vivre ?
MARGUERIT: Avec un accès facile aux matériaux de construction ? Comme des foutues reines. Quelques filtres à eau, un bioréacteur, du poisson frais... Mais Chef, nous mangerons des salades d'algues et boirons notre urine si nous devons en arriver là. Tout ce qui importe c'est avez-vous une meilleure idée ?
PAUL: Envoyez les coordonnées à mon PDA. Je vais examiner votre proposition.

—Journal vocal du Degasi #3 - Contrecoup

Paul Torgal's Log -1 - Marooned

Journal du chef, cinq semaines depuis le crash. Les seuls autres survivants sont mon fils Bart, et Maida la mercenaire à bas prix que j'avais engagée pour le voyage.
Après des jours à dériver dans la capsule de survie, la pluie martelant le toit, le temps s'est éclairci et nous nous sommes échoués ici. J'ai demandé à Maida de repérer l'épave du Degasi et à Bart de nous trouver une source stable de nourriture. Son éducation porte ses fruits plus tôt que prévu.
Notre seul problème est Maida. Elle dit que le temps va tourner. Je dis qu'elle cherche des excuses pour que l'on risque nos vies. J'imagine qu'il ne s'est pas passé une semaine dans sa vie sans une altercation physique, et ça la démange de se battre. A chacune de nos décisions, elle fait aller les choses de mal en pis.
Si elle avait mon expérience elle aurait plus de confiance. Les humains ont passé des millénaires à se spécialiser dans la manière d'enchaîner la nature à notre volonté. Cette planète ne nous causera pas de nouveaux problèmes.
Ma seule tâche consiste maintenant à nous maintenir en vie, aussi confortablement que possible, jusqu'à ce que la compagnie d'assurance organise le sauvetage ce qui pourrait prendre des mois, voire des années dans cette partie de l'espace.

—Journal de Paul Torgal #1 - Naufragés

Bart Torgal's Log -3 - What's Left

C'est la première fois depuis plusieurs mois que je vois la lumière du Soleil. Après tout ce temps passé dans les profondeurs, j'en rêvais. Maintenant que je suis de retour ici, j'ai du mal à en profiter seul. Père avait raison nous n'aurions jamais dû quitter cet endroit. Nous n'aurions pas dû aller si loin. Ils ne veulent pas de nous en bas.
Malgré tout mes efforts, la maladie s'empare de moi. Les visions s'aggravent.
Marguerit et père font maintenant partie de l'écosystème de cette incroyable planète. C'est rassurant de savoir que quand je partirai, je les rejoindrai.
D'ici-là ... eh bien, il y a toujours le paysage.

Est vous savez quoi? On a une super vue.

—Journal de Bart Torgal #3 - De retour des abîmes

Galerie

Description

La deuxième base marine construite par l’équipage du Degasi, située dans cavernes des champis-gelées. Loin de la base principale, quatre avant-postes plus petits sont présents et disposent d'un peu de ressources et de fragments.

Malgré les désaccords dans l'équipage, Marguerit Maida a pris la décision de construire un habitat dans la caverne champignon, avec un aprovisionnement en nourriture et en eau ainsi qu'une source abondante de Lithium. Pendant leur séjour ici, Marguerit Maida a trouvé un objet d'origine alien inconnu lors de son exploration.

Ils ont compris que ce qui a abattu le Degasi ferait de même avec un navire de sauvetage. Marguerit Maida était déterminée à enquêter de manière approfondie mais Paul Torgal a exclamé un refus.

La base subissait néanmoins de forte pression à cause de la profondeur et était en mauvais état au moment de leur départ, l'équipage est donc partit en construire une nouvelle dans les Grand récifs en profondeur. Elle est maintenant inondée et infestée par des Javelons suspendus et des étoiles de mer.

À un moment donné, l’équipe de Degasi a construit 4 postes avancés à proximité de l’habitat principal. Leur but est actuellement inconnu. L'un des avant-postes contient un PDA qui guide le joueur vers l'habitat principal via un signal.

Intérieur

Un projecteur peut être trouvé près de l'entrée. Il y a un PDA dans le Couloir. On continuant dans la salle multifonctions, on trouve plusieurs chaises, un bureau et un Appareil de filtrage de l'eau. Deux PDA abandonnés se trouvent sur un bureau et dans un casier.

Dans le couloir, une échelle mène au niveau supérieur où se trouve un observatoire contenant un autre PDA abandonné.

Plus loin dans le couloir et dans la deuxième pièce, on trouve un lit, plusieurs jardinières murales, un bureau et une chaise. Encore deux autres PDA peuvent être trouvés ici, un sur le bureau et un à l'intérieur du casier. À l’extérieur de l’entrée, un PDA se trouve sur le sol près du champignon géant.


Données téléchargeables

Voice Log 5 - Curious Discovery

PAUL: Quelle est cette chose ?
MARGUERIT: Je ne sais pas. Je l'ai trouvée dehors, dans le sable.
PAUL: Une partie d'un autre vaisseau ?
MARGUERIT: Je n'en ai déjà vu de tel.
BART: Il n'y a même pas une éraflure.
PAUL: Ne faites pas l'idiot avec, ça peut être important.
MARGUERIT: Calmez-vous, Chef. Si ça avait dû tomber en poussière, ça l'aurait déjà fait quand je l'ai ramassé.
BART: Ça brille.
PAUL: Nous ne sommes pas les premiers à être venus sur cette planète.
MARGUERIT: Des gens, peut-être. Ça pourrait être des aliens. Ça pourrait aussi être ces satanés monstres des mers pour tout ce qu'on en sait. Y a quand même une chose de sûr nous ne le découvrirons pas en restant plantés là.

—Journal vocal du Degasi #4 - Curieuse découverte

Pecking Order

PAUL: Mon garçon, il y a toujours un ordre hiérarchique, et dans notre monde, c'est l'argent qui fait la hiérarchie. Je paye Maida une fraction de ce que je te paye, et toi une fraction de ce que je me paye.
BART: Si c'est l'argent qui fait la hiérarchie, pourquoi est-ce Marguerit qui prend les décisions ?
PAUL: Nous avons BESOIN d'elle. Nous la laissons penser ce qu'elle veut, tant qu'elle fait ce qu'on lui dit de faire.
BART: Et si elle ne le fait pas ?
PAUL: S'il y a assez d'argent, elle le fera. Les gens le font toujours.

—Journal vocal du Degasi #5 - Ordre hiérarchique

Observatory Pipe

Quelque chose d'incroyable vient d'arriver.
Depuis que nous sommes ici, j'avais prévu de fabriquer de l'équipement et d'étudier les incroyables formes de vie que nous rencontrons, mais je n'avais pas assez de verre émaillé. J'ai donc commencé à chercher un substrat naturel qui renforcerait le verre que nous avons, et ces dents de rôdeur que nous avons trouvées remplissent les critères, seulement, eh bien, nous en avions besoin de plus.
C'est alors que Marguerit s'est montrée intéressée. Elle m'a vraiment écouté, plus que je ne peux en dire pour mon père, et j'ai eu le courage de parler de mes théories plus... expérimentales. Quand je lui ai dit qu'ils étaient attirés par les dépôts de métal, que leurs dents se délogeaient quand ils les ramassaient, ses yeux se sont plissés et elle s'est précipitée hors de la pièce.
Trois heures plus tard, elle est revenue, son pack chargé de dents de rôdeur ! Je l'ai interrogée sur ce sujet. Elle a haussé les épaules et m'a dit que mes théories étaient bonnes. Elle a dit qu'ils les avaient mangés dans la paume de sa main. A mon avis, elle le pensait littéralement.
Elle est incroyable. Elle est allée dans les forêts d'algues, uniquement armée d'une simple lame chauffée et elle s'est engagée en combat rapproché avec un groupe de rôdeurs.
D'un côté, c'est la chose la plus cool que j'ai jamais entendue. Mais d'un autre côté, j'espère que les rôdeurs ne s'en sont pas sortis plus mal que Marguerit. Elle avait une énorme entaille sur son avant-bras. Je ne pense pas que les choses se soient déroulées aussi bien qu'elle le prétend. Et quel est l'intérêt de survivre ici si nous devons tuer tout ce qui rend cet endroit si merveilleux ?
J'aurais aimé en savoir plus sur ces animaux, mais père ne me laissera pas quitter l'habitat. Peut-être qu'avec tout ce verre nous pourrions construire une unité de confinement et nous approcher d'eux.

—Journal de Bart Torgal #2 - Dents de Rôdeur

Log 6 - Deeper

PAUL: Nous sommes déjà à 200m sous le niveau de la mer ! Vous voulez vous enfoncer DAVANTAGE ?!
MARGUERIT: Regardez autour de vous, Chef. De l'eau s'infiltrant à travers la coque. De l'eau à l'extérieur de l'écoutille. Nous sommes en train de nous noyer. Très lentement. Si les secours arrivent, ce qui nous a abattu, ça va le refaire. Et encore. Jusqu'à ce qu'on soit hors-jeu. Vous voyez de quoi le débrancher quelque part, Chef ?
PAUL: Pourquoi serait-il à 500m encore plus profond ?!
MARGUERIT: Votre fils a trouvé quelque chose sur le scanner. Y a quelque chose qui ne devrait pas être ici.
PAUL: Vous êtes folle.
MARGUERIT: J'suis comme d'habitude. Et j'ai une idée que vous allez tous les deux suivre. Mais si vous le faites, notez bien cela votre autorité cesse au niveau de la mer.

—Journal vocal du Degasi #6, Plus profondément ?!

First Room Table- This World

Je pensais que ça pourrait devenir claustrophobique, vivre sous l'eau. Père le pense, lui. Il me disait que c'était immature, mais je regarde par la fenêtre et parfois je me dis que j'ai de la chance de voir ce monde de près. Quand on était sur l'île, je n'aurais jamais imaginé toutes les créatures qui vivent ici. Les poissons, ils LUISENT... Il y en a même un qui a son globe oculaire représentant 90% de son corps. Des serpents deux fois plus longs qu'un compartiment de l'habitat.

C'est sûr que tout n'est pas amical. Presque toute la vie végétale est toxique, je l'ai appris à mes dépens, mais j'ai réussi à faire pousser des melons marbrés à l'intérieur, et quand ils ne couvrent pas nos besoins alimentaires, eh bien... nous mangeons les poissons eux-mêmes. C'est un peu dégoûtant, mais ce n'est pas grand chose comparé à ce qu'ils sont prêts à faire.

J'ai tenté de documenter mes trouvailles. Père approuve. Il dit que la connaissance est le pouvoir. Plus nous en savons sur cette planète, plus nous pouvons l'utiliser à notre avantage. Je le fais juste parce que c'est amusant. Ce n'est pas facile sans un équipement et un accès au réseau appropriés, mais la bonne vieille méthode - observer, prendre des notes, tester des théories - me révèle le monde d'une manière que l'analyse spectroscopique n'a jamais pu.

Dernièrement, j'ai observé les serpents crabes. Ils tendent une embuscade à leur proie qui essaye de se nourrir des champignons pendant qu'ils se cachent à l'intérieur. Ce qu'ils ne consomment pas se dépose sur les fonds marins, qui fertilisent les champignons qui, eux-mêmes, vont nourrir les herbivores, et la chaîne continue.

—Journal de Bart Torgal #1, Ce monde

First Room Locker - Dilemma

Savez-vous ce que Maida m'a dit aujourd'hui ? Elle souhaite construire un habitat à 500m au-dessous du niveau de la mer, à plus d'un kilomètre au nord-est d'ici. Et elle a besoin de Bart et de moi-même pour y parvenir. Elle s'est mise dans la tête qu'elle pouvait nous sauver si elle agissait avec suffisamment de témérité. J'ai transporté des baleines vedettes jusqu'à Neptune, du plastacier à la Fédération... cette famille exploite neuf colonies minières différentes à travers le bras d'Ariadne. Elle pense être la personne la mieux placée pour être en charge ? Son contrat continue pourtant d'affirmer le contraire.

Mais... sans déconner, je ne peux pas dire s'il s'agit de l'idée la plus stupide que j'ai jamais entendue, ou mon seul espoir. Je viens de célébrer mes 80 ans la semaine dernière. Je pensais pouvoir avoir 80 nouvelles années devant moi, mais coincé ici, il n'y aura aucun moyen de remplacer mon foie lorsque l'ancien me fera défaut. Je ne suis qu'un mortel ici. Et Maida est utile.

Il est donc de ma responsabilité de prendre une décision. Soit retourner sur l'île et espérer que ce qui a frappé le Degasi dans le ciel ne fera pas la même chose au vaisseau de sauvetage, soit nous emmener plus loin à la recherche de réponses. Et ce, tout en espérant que mon vieil âge me rattrape avant que les monstres marins ne le fassent.

Je ne reconnaîtrai à Maida qu'une seule chose. Elle avait raison à propos de ces cavernes. Il y a assez de lithium ici pour produire une centaine de tonnes de plastacier. Suffisamment pour une fichue FLOTTE de sous-marins Cyclops. Personne n'aurait rien pu faire pour nous éviter de s'écraser ici, mais j'ai eu raison d'ordonner le détour. Une fois que nous aurons quitté cette planète, ils ne feront que parler du prix des actions de la Corporation Torgal de l'autre côté de la Fédération.

—Journal de Paul Torgal #2, Dilemme

Speaking Freely

Ces fichus connards corporatistes, bourgeois, consanguins, incompétents, égocentriques n'en ont foutrement pas la moindre idée.

Le gamin n'est pas si mal, il est même utile ! Mais je jure que tout ce qui sort du visage de son abruti de père est un mensonge narcissique. S'il veut rester dans cette grotte, c'est son problème. C'est moi qui fait le sale boulot. Quand de satanés monstres marins te chassent, tu ne fuis pas et tu ne te caches pas. Tu chasses ces saloperies en retour. Ensuite, tu construis un plus gros navire à partir des os des créatures vaincues et tu pars chasser de plus gros monstres. Et puis tu recommences jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucun monstre pour te chasser.

Je vais descendre plus profond. Je vais trouver ce qui nous a abattu, et je vais lui arracher son fichu coeur.

J'ai commencé à me préparer pour l'opération. Le gamin m'a appris à faire du verre émaillé. J'ai commencé à stocker des minerais métalliques pour me construire un seamoth. J'vais faire un raid sur les bacs à culture d'intérieur avant de partir.

—Journal de Marguerit Maida - Parlons librement

Galerie

Description

La troisième et dernière base construite par l’équipage du Degasi, trouvée dans les pronfondeurs des Grands récifs.

Paul Torgal n'était pas satisfait de la décision de construire un habitat dans les grands récifs, vu les risques encourus, et il doutait de la coopération de Marguerit Maida avec le reste de l'équipage. En vivant ici, ils se sont rendus compte qu’ils étaient infectés par une sorte de bactérie. La tension parmi les membres de l'équipage était alors élevée, Paul, disant à Marguerit: "Lorsque nous quitterons cette planète, je vous traînerai à travers tous les tribunaux de cette foutue fédération !". La base a été attaqué par un Léviathan Faucheur. Le dernier message de Paul Torgal décrit l'incident et ses derniers moments.

Intérieur

Il existe deux entrées dans cette base: l’une d'entre elle passe par un couloir cassé, l’autre par une écoutille ouverte sur le côté de la salle multifonction supérieure.

La partie inférieure comporte de nombreuses fenêtres, un bureau et deux lits. À côté des lits se trouvent des casiers et au-dessus d'un lit se trouve un cadre photo. Sur le bureau, on peut trouver un tas de bouteilles dispersées et un PDA.

Derrière l’autre entrée, il y a une Unité de confinement pour Aliens et deux observatoires. À l’intérieur du premier observatoire se trouve un bureau, avec un PDA abandonné et une Boite de données contenant le schéma du Générateur de bouclier du Cyclops. Derrière l’unité de confinement se trouve une échelle menant à un laboratoire contenant le dernier PDA.

Dans ce laboratoire, il y a plusieurs bureaux et Paillasses avec beaucoup d'Équipement de laboratoire. Sur un de ces bureaux repose la Tablette orange et un Microscope. À côté des comptoirs et des bureaux il y a plusieurs Étagères. Un Œuf de Câlineur se trouve sur le sol du laboratoire.



Données téléchargeables

Degasi Voice Log 7

BART: Arrêtez de vous battre et écoutez-moi ! Nous sommes malades !
MARGUERIT: Hein ?
PAUL: De quoi ?
BART: N'avez-vous pas commencé à tousser ? À sentir des démangeaisons ? Des ampoules ?
MARGUERIT: Si.
PAUL: La biométrique nous aurait prévenus si nous étions malades.
BART: C'est quelque chose de nouveau. Pas dans la base de données.
MARGUERIT: Alors envoie, qu'est-ce que ça va nous faire ? Nous retourner de l'intérieur ? Nous transformer en gelée ?
BART: C'est une bactérie alien. C'est partout. Tous les organismes sur cette planète sont infectés. Elle modifie nos structures génétiques.
PAUL: Comment les créatures peuvent-elles survivre si elles sont infectées ?
BART: Pour l'instant, je n'en ai aucune idée.
MARGUERIT: Tu veux que j'en ouvre quelques-uns pour toi ? Qu'on voie ce qui leur donne du jus ?
BART: Non.
PAUL: Dis-moi simplement de quoi tu as besoin, fils. Du matériel ? De l'équipement ?
BART: Je veut juste... je peux avoir un peu de silence ? J'ai besoin de temps pour réfléchir.

—Journal vocal du Degasi #7, Maladie

Degasi Voice Log 8

[Marguerit Maida est montée à bord de l'habitat.]

PAUL: Qu'est-ce qui vous rend si heureuse, Maida ?

MARGUERIT: Regarde gamin ! Je t'ai apporté quelque chose !
PAUL: Est-ce que c'est un LEVIATHAN dehors ?
MARGUERIT: Je l'ai ramené ici sur le dos du sous-marin.
BART: Vous avez TUÉ cette chose ?
MARGUERIT: Il respire toujours. J'étais sur le point de finir le travail, mais je peux rester et bavarder si vous préférez ? Non ? Alors rends-toi utile et donne-moi cette lame durcie.
PAUL: Avez-vous perdu l'ESPRIT ?! Vous avez ramené cette chose ICI ?! Qu'est-ce qu'on va faire si cette chose n'est pas aussi morte qu'elle en a l'air ?! Et si d'autres venaient ?
MARGUERIT: Vous préférez qu'elle soit curieuse et vienne ici par elle-même, ou qu'elle soit bousillée et traînée ici ?
PAUL: Lorsque nous quitterons cette planète, je vous traînerai à travers tous les tribunaux de cette foutue fédération !

—Journal vocal du Degasi #8 - Prise de risque

Degasi Voice Log 9

PAUL J'en ai assez que vous risquiez nos vies !
MARGUERIT Oh la ferme, Chef. Le gosse ne peut pas tuer la maladie s'il n'a pas de spécimens pour ses recherches. Je les ramène à la maison.
PAUL Bart, dis-lui. Dis-lui que j'ai raison.
BART Vous avez tort tous les deux ! Marguerit, je ne peux pas déterminer comment ils résistent à la bactérie si tu les MASSACRES tous !
MARGUERIT Ce n'est pas souvent qu'ils ont la gentillesse de venir vivants.
PAUL Il veut dire que vous êtes trop brutale.
BART Père, le résultat ne sera pas meilleur si on reste cloîtrés là-dedans sans sortir. Il faut trouver un compromis.**PAUL Pas de compromis. Pas tant qu'elle sera dans ma base.
MARGUERIT VOTRE base ?!**BART Je sors.

[Bart Torgal est sorti de l'habitat]

PAUL Bart ! C'est dangereux ! Bon sang fiston, je sais que tu peux m'entendre !
 *Bruit de léviathan*
MARGUIT Chef, Chef, laissez la radio et mettez votre casque.**PAUL Quoi ?!
MARGUERIT Accrochez-vous !***Bruit de l'habitat qui se brise et de l'eau qui s'infiltre*

—Journal vocal du Degasi #9 - Désastre

Paul Torgal's Log 3

Il est sorti de nulle part. Un kraken extraterrestre, plus grand qu'un Cyclops. Il a percé un trou dans la coque renforcée. J'ai à peine eu le temps d'attraper mon masque à oxygène. Je lui ait dit. Je l'avais prévenue que d'autres viendraient.


J'ai été projeté hors de l'habitat par la pression, et la chose s'est tournée et a fondu sur moi. Alors que ses tentacules m'atteignaient, Maida est apparue de nulle part. Avec un seaglide dans une main, et un morceau de ferraille dans l'autre. Elle avait l'intention de massacrer la bête, ou de mourir en essayant. La dernière fois que je l'ai vue, elle avait logé le morceau de métal dans son cou et s'y accrochait, pendant que le monstre faisait de son mieux pour la faire dégager, se contorsionnant dans les ténèbres. Je suis certain qu'elle a eu ce qu'elle voulait, d'une manière ou d'une autre.

Puis j'ai cru voir une lumière, profondément au-dessous de moi. J'espérais que peut-être Bart avait pu nager loin. Je l'ai suivie. Maintenant, je me demande si j'ai vraiment vu quelque chose. Je n'ai plus beaucoup d'oxygène. L'habitat a disparu. Je ne peux pas voir le ciel. Quelque chose suit sûrement la trace de mon sang.

—Journal de Paul Torgal #3 - La fin

Galerie

Liste des Données téléchargeables

Base Nom du Journal Coordonnées
Base de l'Île Flottante
  • Journal de Paul Torgal #1 - Naufragés
  • Journal de Bart Torgal #3 - De retour des abîmes
  • Journal vocal du Degasi #1 - Emplacement d'habitation
  • Journal vocal du Degasi #1 - Emplacement d'habitation
  • Journal vocal du Degasi #3 - Contrecoup
  • -766 16 -1115
  • -805 79 -1055
  • -716 76 -1168
  • -755 15 -1108
  • -749 16 -1178
Base des Champi-gelées
  • Journal de Marguerit Maida - Parlons librement
  • Journal de Bart Torgal #1 - Ce monde
  • Journal de Bart Torgal #2 - Dents de Rôdeur
  • Journal de Paul Torgal #2 - Dilemme
  • Journal vocal du Degasi #4 - Curieuse découverte
  • Journal vocal du Degasi #5 - Ordre hiérarchique
  • Journal vocal du Degasi #6 - Plus profondément ?!
  • 83 -276 -345
  • 79 -264 -373
  • 96 -258 -367
  • 85 -264 -373
  • 115 -265 -372
  • 81 -268 -358
  • 112 -265 -370
Base de l'Abysse des Grands récifs
  • Journal vocal du Degasi #7 - Maladie
  • Journal vocal du Degasi #8 - Prise de risque
  • Journal vocal du Degasi #9 - Désastre
  • Journal de Paul Torgal #3 - La fin
  • -645 -509 -943
  • -640 -505 -946
  • -647 -502 -936
  • -659 -516 -950

Notes

  • On ignore comment l'équipage du Degasi a géré la présence de Calmar-crabes. Les EMPs de Calmar-crabes auraient dû désactiver régulièrement l'alimentation en énergie de la base en raison de leurs réactions photosensibles.
    • Il est d'ailleurs à noter que c’est la seule base Degasi sans Spots.
  • La bande-annonce cinématique révèle que Bart s'est construit une base maritime après le décès de Paul et Marguerit, qui semble être situé dans la Zone du crash ou des Bancs calmes. Cependant, cette base n’est pas présente dans le jeu. Apparemment, elle a été créée spécifiquement pour la bande-annonce cinématique.
  • Il est possible que l'équipage du Degasi ait construit un Cyclops. Cela expliquerait que les fragments du générateur de bouclier Cyclops se trouve dans la dernière base du Degasi, MarguerIt mentionnant qu'elle a remorqué un léviathan 'à l'arrière du sous-marin' et l'on entend le son d'un Cyclops en train de sombrer à l'arrière-plan du Journal du Degasi 9: Désastre. De plus, il est dit dans le Journal de Paul Torgar 2 qu'ils avaient assez de plastacier pour construire un Cyclops. Enfin, la comparaison avec le Léviathan Faucheur qui a détruit la base mentionne un Cyclops.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .