FANDOM


Cet article concerne la Raie-méduse. Vous cherchez peut-être la Raie lapin, la Raie spectrale ou la Raie pourpre.

La Raie-méduse est une espèce de faune passive qui vit principalement dans les Forêts des Arbres Champignons et l'Abysse des Grands récifs

Apparence

La Raie-méduse possède un corps translucide qui luit constamment. Elle a une queue longue et fine et huit tentacules plus petites qui dépassent de chaque côté de son corps. La partie principale dudit corps luit d'une teinte violacée et fait apparaître des motifs roses sur sa section supérieure, tandis que le reste de la créature brille d'une couleur bleue.

La Raie-méduse possède six cercles de tailles variables sur chaque côté de son torse. Ces cercles pourraient éventuellement être ses yeux, cependant leur véritable utilité et inconnue à ce jour.

Comportement

Les Raies-méduses nagent sans but en traînant leurs tentacules derrières elles et en émettant des cris aigus.

Elles sont curieuses des lumières et examine n'importe quelle source de lumière proche d'elles.

Elles peuvent être trouvées en train de renifler leurs œufs ou des œufs d'autres espèces locales sans que celles-ci ne les embêtent, ce qui signifie que ces raies sont totalement inoffensives pour la faune locale.

Valeur énergétique

Raie-méduseArrow-right (1)BioréacteurArrow-right (1)Énergie×350


Œuf de Raie-méduseArrow-right (1)BioréacteurArrow-right (1)Énergie×119


Entrée de la Banque de données

Jellyray-0

Cette espèce s'est adaptée aux environnements à faible luminosité avec un corps translucide et luminescent.

1. Corps luminescent
Cette adaptation peut aider à éclairer la zone environnante afin de rechercher la nourriture, éloigner les prédateurs, et identifier les organismes aux autres membres de son espèce.

2. Sensibilité à la lumière
Des créatures plus petites ont été vues nageant dans le sillage de la Raie méduse pour profiter de la source lumineuse à leurs propres fins, et la raie elle-même s'approchera des sources lumineuses, les prenant peut-être pour d'autres spécimens de son espèce.

Analyse : non comestible.

Galerie

Notes

  • Les cris des Raies-méduses ont été créés à partir de hurlement de loups.[1]
  • La Raie-méduse est une espèce relativement proche de la Raie spectrale, elle-même très proche de la Raie pourpre. Ces trois sont aussi, dans une moindre mesure, proche de la Raie lapin. Cette information est confirmée par la Banque de données qui explique qu'elles partagent toutes un ancêtre commun.
    • La Banque de données suggère aussi que les Raies pourpres et les Raies spectrales ont un ancêtre prédateur.
    • Les Raies-méduses possèdent une chair extrêmement toxique et, de ce fait, ont peu de prédateurs naturels - une caractéristique partagée avec les autres espèces de raies et ayant probablement été développée par leur ancêtre commun.
  • Les Raies-méduses préfèrent nager près du fond de l'océan. Cela pourrait suggérer qu'elles soit détritivores - qu'elles se nourrissent de débris organiques qui tombent au fond de l'océan. Cette hypothèse est soutenue par l'entrée de la Base de données du Spadefish.


Références

  1. http://m.imgur.com/3hS8QTZ

Navigation

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .