FANDOM



Le Reefback est une créature de Classe Léviathan . C'est la deuxième forme de vie passive en taille, et est ex æquo avec le Dragon des mers pour la deuxième plus grande créature en général.

Apparence

Le Reefback est assez massif, la majeure partie du corps de la créature étant composée d'une épaisse carapace bleu foncé avec un front arrondi et triangulaire et d'un corps relativement petit concentré sur l'arrière du Reefback. Trois longues tentacules en forme de fouet sont attachés à son corps principal.

Un Reefback adulte a des coraux et de l'herbe brune qui poussent sur sa carapace, les plus jeunes eux, comme leur nom l'indique, n'ont pas ce trait. La carapace présente un motif en pointillé bleu légèrement vif dans le dos. Sous cette carapace, il est vert foncé avec des rayures bleu clair bioluminescentes sur les côtés et au milieu. De chaque côté de son corps se trouvent huit ampoules bioluminescentes jaunes. La raison de leurs existence est inconnu, bien que le PDA indique une similitude visuelle avec la glande d'algues du Gazopode. Elles serviraient ainsi au système digestif. Deux structures en forme de siphons se développent et se rétractent constamment à mesure que la créature se déplace sont situées à côté de ces bulbes.

Comportement

Le Reefback dérive lentement et doucement autour des eaux libres dans de nombreux biomes, observés la plupart du temps en train de nager dans des groupes d'au moins deux. Il ne change presque jamais son altitude, sauf s'il rencontre des obstacles.

Les reefbacks juvéniles font un quart de la taille d'un adulte. Ils peuvent souvent être trouvés avec des adultes dans certains endroits.

Le Reefback émettra fréquemment un écho en basse fréquence. Ils n'émettront ces appels que s'il y a d'autres Reefbacks à proximité. Cela suggère que ces appels sont une forme de communication, par opposition à l'écholocation.

Lorsque les Reefbacks sont attaqués, leurs tentacules ondulent rapidement et ils se déplacent légèrement plus rapidement pendant une brève période.

Microsystème

Les reefbacks adultes peuvent supporter tout un mini-écosystème sur leur dos. Ces écosystèmes comprennent de nombreux types de plantes et de Coraux, ainsi que d’autres espèces de petite taille nageant à proximité des géants. Il faut faire preuve de prudence à l’approche des Reefbacks, car des plantes Tigres s’installent souvent sur leur dos. Les Reefbacks adultes ont souvent des balanes qui poussent sur leur dos. Ces balanes sont des points de récolte et peuvent être brisées pour révéler des ressources similaires aux affleurements de calcaire, de schiste ou de grès. Actuellement, ils ne lâchent que deux ressources: du Minerai d'argent et du Minerai de cuivre. Le minerai de cuivre est la ressource la plus fréquente.

Valeur Énergétique

ReefbackArrow-right (1)BioreactorArrow-right (1)Energy×840

Reefback EggArrow-right (1)BioreactorArrow-right (1)Energy×280


Entrée de la Banque de données

Reefback-1

Cette imposante forme de vie dépasse les 30m de long et appartient à la classe Léviathan. Heureusement, elle se nourrit exclusivement de formes de vie planctoniques dans l'eau.

  1. Coquille chitineuse:
    La partie supérieure de la forme de vie et une partie de sa face inférieure sont protégées par un exosquelette épais et stratifié. Ceci suggère un parcours évolutionnaire complètement différent des autres organismes de 4546B, dont la plupart sont de nature vertébrée. L'espèce des Reefbacks a probablement été capable de devenir beaucoup plus grande que les autres herbivores puisque tout ce qui est suffisamment grand pour percer sa carapace a disparu depuis longtemps.
  2. Capsules enzymatiques:
    D'apparence similaire aux glandes d'algues des Gazopodes, les organes sur la face inférieure du Reefback ont une fonction inconnue dans son système digestif et sont capables d'expulser de petites quantités d'enzymes stomacales dans les eaux environnantes.
  3. Microcosme local:
    Une variété d'espèces de bernacles et de plantes différentes poussent sur la carapace du Reefback, enfonçant leurs racines dans d'anciennes cicatrices de celle-ci, et profitant de sa mobilité pour éviter les prédateurs. Toutefois, les Reefbacks sont souvent pourchassés par des herbivores plus rapides et affamés, ce qui fait de cette espèce de léviathan un microcosme mobile digne de plusieurs années d'étude à elle-seule.
  4. Cycle de vie:
    La durée de vie des Reefbacks s'étend vraisemblablement sur plusieurs siècles, s'ils survivent à leur cycle de croissance initial. Pendant les premières décennies, leur taille plus petite les rend vulnérables aux léviathans carnivores. Sociable, cette espèce a été observée voyageant en groupes et communiquant par un appel en écho démontrant un comportement cohérent avec son faible niveau de conscience.




Analyse: abrite des plantes, des petits poissons et des bernacles riches en métaux.

Galerie

Notes

  • Les bancs de Pochon ne peuvent être trouvé que près de Reefbacks.
  • Les reefbacks sont capables de transporter le joueur près de la surface.
  • Les juvéniles peuvent être infectés par le Kharaa, alors que les adultes ne le peuvent pas.
  • Les reefbacks étaient initialement destinés à s'immerger dans des zones sablonneuses. Une activité accrue les aurait poussés à chercher un endroit paisible pour se reposer.[1]
  • Une autre interaction envisagée aurait été que le joueur puisse saisir les tentacules d'un Reefback pour monter dans un attelage ou se cacher sur le dos recouvert de plantes pour se cacher des prédateurs[2]
  • Les reefbacks étaient beaucoup plus petits qu’ils ne le sont actuellement, et avaient la même texture que celle des reefbacks juvéniles.
  • Le jeu réfère les Reefbacks comme étant herbivores, mais la banque de données indique qu’ils sont planctivores.

Références

  1. https://docs.google.com/document/d/1kd4YTHJz2K4ERdGRfJB-8M7_32Q23clIBRqEMrLmysk/edit#
  2. https://docs.google.com/document/d/1kd4YTHJz2K4ERdGRfJB-8M7_32Q23clIBRqEMrLmysk/edit